<<< retour à la page d’accueil

 

<<<  Retour à la page

Nos conseils

 

 

Diététique :

 

> Régime hypocalorique global

 

> Régime des diabétiques

 

> Régime hyposodé

 

> Régime hypocholestérolémiant

 

 

 

 

 

 

Plan du site

Vous êtes ici : Accueil > Nos conseils > Diétothérapie du reflux oesophagien

* Règles générales

– Faire 5 repas par jour : petit-déjeuner, déjeuner, dîner, collation en milieu de matinée, goûter en milieu d'après-midi.
– Manger à heures fixes et dans le calme.
– Éviter les repas copieux.
– Manger lentement en mastiquant longuement surtout les aliments durs (croûte de pain par exemple).
– Éviter les aliments trop liquides, les potages, surtout au dîner.
– Éviter les aliments trop chauds ou trop froids.
– Éviter de fumer, surtout l'estomac « vide ». Si l'on ne peut s'empêcher de fumer, fumer seulement dans l'heure qui suit les repas, l'estomac « plein ».

 

 

ALIMENTS CONSEILLÉS/DÉCONSEILLÉS

Aliments

Autorisés

Déconseillés

Viandes

Bœuf maigre, cheval, veau, mouton maigre (gigot et cœur de côtelette), porc maigre (filet, carré froid de préférence, dégraissé)
Volaille:lapin, poule, dinde, pintade, caille.

mouton (sauf gigot et cœur de côtelette), porc (sauf rôti froid et dégraissé), viandes grasses (type bœuf persillé), salées, faisandées, marinées, oie, canard d'élevage, poule, escargots.

Charcuteries

Jambon de Paris bien dégraissé

toutes sauf jambon de Paris bien dégraissé

Abats

Fois, rognons, cervelle, langue

Tous (riches en cholestérol)

Poissons

Poissons maigres : poissons de mer et poissons de rivière (tous sauf les interdits)

thon, anguille, murène, lamproie, maquereau, hareng, sardine, saumon, anchois. Poissons salés et fumés. Poissons en conserve.

Crustacés Coquillages
Mollusques

Tous

 

Corps gras

Corps gras : beurre cru ou peu chauffé, margarines, crème fraîche, huiles crues ou peu chauffées.

lard, saindoux, graisses de bœuf et de cheval. Graisses cuites.

Sauces

Sauces : béchamel (sans roux cuit), liaison à la crème fraîche, liaison au jaune d'œuf, liaison avec maïzena, fécule, pulpe de fruits (type pommes, champignons en purée, etc.), au yaourt, au fromage blanc.

Sauces : sauce à base de graisses cuites. Fritures, mayonnaise, béarnaise, ragoûts. Sauces brunes, sauces à base de vin.

Pains

Pain rassis, pain grillé, biscottes.

Pain : pain frais, pain complet, mie de pain, pain de mie.

Féculents
Céréales
Farineux

riz, pâtes, semoule, couscous, manioc (tapioca), orge perlé, farine de froment et farine de riz.

céréales entières.

Légumes

Légumes cuits : artichaut, asperge, aubergine, avocat, betterave, carotte, champignons de Paris, épinards, endive, cœur de fenouil, haricots verts, cœurs de laitue, blanc de poireaux, petits pois extra-fins, pommes de terre, poivron, tomate, germe de soja.

• Légumes secs:tous
• Légumes frais :ail, céleri, choux, échalote, navets, oignons, salsifis.
Crudités : toutes, surtout radis, concombre, chou rouge, toutes les salades.

Fromages

à pâte ferme : Comté, Gruyère, Saint-Paulin, Hollande, Cantal, mimolette, gouda – 1/2 sel : Saint-Florentin, chaource – fromage blanc – yaourt – lait 1/2 écrémé de préférence.

fermentés.

Fruits

fruits bien mûrs ou cuits, sans peau ni pépin ; pomme, poire, cerises, prunes, pêches, ananas, fraises, framboises, mûres, myrtilles, banane, raisins, agrumes (selon la tolérance), jus de fruits tamisés.

fruits non murs, jus de fruits non passés. Les fruits seront consommés soigneusement pelés et sans pépin. Vérifier la tolérance aux agrumes.
• Fruits oléagineux : tous.
• Fruits secs : tous sauf en compote.

Desserts

biscuits secs ; quatre-quarts, biscuit de Savoie, tartes avec fruits (peu sucrées), entremets (riz au lait, semoule au lait, tapioca au lait, flan, crèmes, clafoutis, etc.).

pâtisseries du commerce (sauf biscuits secs), pâtes feuilletées, gâteaux à la crème, croissants, brioches.
crêpes, beignets.
Préparations très sucrées, confitures, gelées, miel (sauf dans les mélanges).
Bonbons et tous les produits de confiserie, chocolat.

Sel

modérément.

en quantité raisonnable.

Condiments

Aromates : fines herbes.

tous sauf fines herbes.

Boissons

Boissons : eau, jus de fruits tamisés (dilués de préférence), tisanes, vin (un petit verre de vin rouge en fin de repas).

vins, bière, cidre, apéritifs, alcools, liqueurs. Toutes boissons gazeuses. Thé et café forts. (Un petit verre de vin rouge est à la rigueur autorisé en fin de repas.) Café, thé et chocolat au lait.

  • Tout sujet atteint de reflux œsophagien doit essayer de vivre avec un œsophage le plus possible à la verticale :
    – Apprendre à ne pas se pencher, mais à s'accroupir, à se mettre à genoux plutôt que fléchir le tronc en avant et vers le bas.
    – Utiliser des sièges à dossier droit, même en voiture.
    – Coucher le dos aussi surélevé que possible. Placer des cales d'au moins 15 cm sous les pieds de la tête du lit.
  • Réduire le plus possible la pression à l'intérieur de l'abdomen :
    – Ne pas porter de gaine, surtout de guêpière, ni de corset.
    – Remplacer la ceinture par des bretelles.
    – Éviter de pousser pour aller à la selle ou pour uriner.
    – Ne pas faire de gymnastique abdominale (en dehors de celle prescrite par le kinésithérapeute) ; s'accroupir ; se servir de ses cuisses plus que de son dos.
    – Ne pas se pencher pour soulever des objets lourds.
    – En cas de toux ou de vomissements, se soigner le plus vite possible.
    – Éviter de grossir.

 

Info de L'Institut Pasteur Lille-France. PR.D Camus . Tél: (33) [0]3.20.87.79.80