<<< retour à la page d’accueil

 

<<<  Retour à la page

Nos conseils

 

 

Fiches Conseil :

 

> Allergies respiratoires

 

> L’Asthme

 

> La Cystite

 

> Dépression

 

> Diabète insulino-dépendant

 

> Diabète non insulino-dépendant

 

> Epilepsie

 

> Mal de dos

 

> Ostéoporose

 

> Reflux gastro-oesophagien

 

> Rhume et Toux

 

> Soleil

 

> Troubles gastriques

 

 

 

 

 

 

Plan du site

Vous êtes ici : Accueil > Nos conseils > Hypertension artérielle

* Que savoir sur l'hypertension artérielle ?

·         L'hypertension artérielle est très fréquente en France, avec environ 7 millions de personnes atteintes. Elle représente un facteur de risque de l'athérosclérose.

·         La pression artérielle normale est inférieure à 140/90 millimètres de mercure.

·         Elle est influencée par divers facteurs, comme : l’hérédité, le sexe, le stress, le surpoids, le café, l’alcool, le tabac, la consommation de sel, la prise de certains médicaments (par exemple les contraceptifs oraux).
Chez la femme, la pression artérielle augmente surtout après la ménopause.
L'hypertension artérielle, non ou mal soignée, multiplie par 4 le risque d'insuffisance cardiaque et d'accident vasculaire cérébral et par 2 celui d'angine de poitrine (angor).

·         9 fois sur 10, son origine est inconnue et le plus souvent seul un traitement anti-hypertenseur suivi à vie est indiqué. Cela signifie donc aussi que dans 10% des cas l'origine de l'hypertension est connue, elle est alors dénommée "secondaire", et parfois définitivement guérissable.

* Quelle est l’origine de l’hypertension artérielle ?

·         Les glandes surrénales peuvent être le siège du développement de certaines tumeurs dont l'ablation chirurgicale peut entraîner la guérison définitive de l'hypertension.

·         Plusieurs maladies touchant les reins peuvent également provoquées une hypertension artérielle.

* Certains médicaments ou diverses substances peuvent aussi causer une hypertension artérielle…

·         les oestroprogestatifs (contraceptifs),

·         les décongestionnants nasaux (en cas d'excès importants et prolongés),

·         les corticoïdes (dérivés de la cortisone) en traitement prolongé,

·         la glycyrrhizine (constituant de la réglisse) consommée en grande quantité, renfermée notamment dans certaines boissons (par exemple boissons anisées, notamment les pastis sans alcool).

* Les grands principes du traitement :

L'objectif essentiel est de prévenir les complications de l'hypertension artérielle, représentées, notamment, par l'infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux.

Supprimez ou au moins contrôler les facteurs de risque associés: obésité, tabagisme, diabète, manque d'exercice…

Prendre très régulièrement un ou plusieurs médicaments antihypertenseurs (prescrits par votre médecin), dont il existe de nombreuses familles différentes, c’est absolument essentiel.

* Conseils pour améliorer l'efficacité de votre traitement…

En cas d'obésité, il faut s'efforcer de faire baisser son poids. Il faut :
- limiter sa consommation de sel (ne pas resaler les aliments et réduire, notamment sa consommation en charcuterie, biscuits secs, pain ordinaire, crustacés, fromages) ,
- éviter ou diminuer les graisses saturées (beurre, crème, lait non écrémé, gras de viande de bœuf et de mouton…) et les aliments riches en cholestérol (en cas de cholestérol sanguin trop élevé, par ex : cervelles, foie de veau, rognons, jaune d’œuf, beurre).
- Préférez les huiles végétales (ex : huile d’olive, tournesol…).

La consommation de poissons, mêmes " gras ", est recommandée plusieurs fois par semaine.
Consulter régulièrement votre médecin afin que celui-ci vérifie l'efficacité du traitement prescrit.
Evitez une trop grande consommation d'extraits de réglisse qui peut entraîner une augmentation de la tension artérielle.

* Dans quels cas demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien ?

En cas de prescription ou de prise d’autres médicaments, informer votre médecin ou votre pharmacien afin de ne pas associer les médicaments prescrits pour votre tension à d'autres médicaments qui pourraient être contre-indiqués.

En cas de maux de tête, de tachycardie, de sueurs, vertiges, grande fatigue, toux persistante, œdème des jambes, rougeurs au niveau du visage. Ces signes peuvent indiquer une poussée d'hypertension ou correspondrent à des effets secondaires de vos médicaments. Contacter alors rapidement votre médecin ou demander conseil à votre pharmacien.

* Existe-t-il des signes annonciateurs ?

- Dans l’immense majorité des cas, l’apparition d’une hypertension artérielle ne s’accompagne d’aucun signe particulier pendant des années, alors que les conséquences sur divers organes (cerveau, cœur, reins) se développent souvent déjà sournoisement.
- Seule la prise régulière de la pression artérielle permet de faire le diagnostic.
- Parfois certains symptômes comme des : Céphalées, vertiges, mouches volantes, bourdonnements d’oreilles, attirent l’attention mais représentent plutôt déjà des signes de complications.

* Quels sont les examens complémentaires ?

Ils font partie du bilan initial d’une hypertension artérielle : Electrocardiogramme, Echographie du cœur, Examen du fond d’œil, Examens biologiques : dosage du cholestérol, de la glycémie (le diabète est un important facteur de risque cardiovasculaire et rénal) et de la créatinine dans le sang et des protéines dans les urines (qui permettent de dépister un mauvais fonctionnement des reins).

* Prise de la tension : pas si simple que cela !

Elle peut paraître banale, pourtant la prise de la tension artérielle est un acte médical qui demande beaucoup de soin ; en effet  :
- la pression varie tout au long de la journée,
- il ne faut mesurer la pression artérielle que sur une personne installée confortablement, assise ou couchée depuis plusieurs minutes,
- il est préférable de la mesurer 2 fois à quelques minutes d’intervalle et aux deux bras, en dehors d’une émotion et loin d’une prise d’alcool, de café ou de tabac,
- dans certains cas, il peut être nécessaire de mesurer la pression artérielle tout au long d’une journée en portant un appareil spécial qui permet d’obtenir une centaine de mesure sur 24 heures,
- on peut également la mesurer chez soi, à sa convenance, grâce à des auto tensiomètres achetés en pharmacie.

* Contacts utiles :

- Association française des cardiaques : tél. 01 46 60 33 78
- Association nationale des cardiaques congénitaux: tél. 02 40 63 91 56
   e-mail : bernadette.anec@wanadoo.fr
- Fédération française de cardiologie: tél. 01 44 90 83 83
  site :  www.fedecardio.com