<<< retour à la page d’accueil

 

<<<  Retour à la page

Nos conseils

 

 

Fiches Conseil :

 

> Allergies respiratoires

 

> L’Asthme

 

> La Cystite

 

> Dépression

 

> Diabète insulino-dépendant

 

> Diabète non insulino-dépendant

 

> Epilepsie

 

> Hypertension artérielle

 

> Ostéoporose

 

> Reflux gastro-oesophagien

 

> Rhume et Toux

 

> Soleil

 

> Troubles gastriques

 

 

 

 

 

 

Plan du site

Vous êtes ici : Accueil > Nos conseils > Mal de dos

* Que faut-il savoir sur le mal de dos ?

La colonne vertébrale ou "rachis" est constituée des vertèbres cervicales (7), dorsales (12) et lombaires (5), ainsi que du sacrum et du coccyx. Cet ensemble anatomique complexe qui allie souplesse et robustesse est une mécanique de haute précision qu’il faut éviter de malmener. En effet, la plupart des douleurs vertébrales -lumbago, dorsalgie, cervicalgie, torticolis...- sont liées à de mauvaises positions prolongées, à des sollicitations répétées au niveau de la colonne vertébrale ou à des traumatismes accidentels.

* Comment prévenir le mal de dos ?

En respectant quelques "règles de vie" simples :
- apprendre à se tenir droit et ce, dès le plus jeune âge
- pratiquer une activité physique, telle la natation, la gymnastique ou la danse ; cela permet d’équilibrer la musculature du dos et de prévenir les mauvaises attitudes posturales
- éviter les sports violents
- éviter les mouvements brusques qui peuvent mettre le corps en porte-à-faux
- en cas de manipulation d’objets lourds, veiller à les soulever de la bonne façon, en conservant le dos droit et en pliant les genoux
- veiller à la qualité de la literie pour que le sommeil soit aussi réparateur pour le dos
- Demandez conseil à votre pharmacien, il peut vous proposer un antalgique ou un anti-inflammatoire, ou, s’il le juge nécessaire, vous aiguiller vers votre médecin.

* A quel moment consulter le médecin ?

Devant une souffrance dorsale persistance de type douleur aiguë ou chronique et quelle que soit sa localisation (examen médical et éventuellement radiographies).

* Bien suivre son traitement…

Votre médecin vous a prescrit un traitement. Il est important de le suivre.
- Respecter la prescription médicale : nom du produit, dose et durée du traitement
- Les antalgiques prescrits doivent être pris dès l’apparition de la douleur, sans attendre qu’elle soit trop intense, et renouvelés si nécessaires
- Les décontractants musculaires prescrits seront pris en fin de journée car ils entraînent souvent une légère somnolence
- Ne jamais interrompre le traitement même si les symptômes ont disparu
- Ne jamais prendre de soi, un autre traitement.
- Si votre médecin vous a prescrit le port d’une ceinture de maintien lombaire ou d’un collier cervical, cet appareillage orthopédique pourra vous être délivré par votre pharmacien.