<<< retour à la page d’accueil

 

 

 

En savoir plus sur :

 

L’alimentation du senior.

 

 

 

 

Vous avez envie de rester en bonne santé et de conserver le plus longtemps possible votre autonomie physique et intellectuelle… Pour cela, rien ne sert de bouleverser toutes vos habitudes alimentaires, il suffit simplement de rester attentif à certains besoins. Goût et diversité alimentaire, les secrets de la longévité…

* Un capital musculaire à préserver.

Avec les années, votre activité professionnelle s’est progressivement ralentie. Pour éviter de perdre trop de muscles, au profit de quelques rondeurs superflues, faites de la place au sport (marche, vélo, gymnastique douce, ou jardinage, etc) et veillez à consommer des quantités suffisantes de protéines. Prenez soin de consommer chaque jour une part de viande ou équivalent : 100 g de viande par = 100 g de poisson = 100 g de jambon = 2 œufs…

* L’ostéoporose à prévenir…

Le risque de fractures (col du fémur, poignet, etc) augmente avec les années. En effet, le calcium est moins bien assimilé, et ce d’autant plus qu’il est souvent apporté à l’organisme en quantité insuffisante. Pour préserver votre capital osseux, vous devez essayer de consommer un produit laitier à chacun des repas : 1 verre de lait = 1 yaourt = 2 petits-suisses = 10 g de fromage rapé = 30 g de camembert.

* Pensez à boire même sans avoir soif…

Au fil des années, la sensation de soif s’atténue. Il est donc essentiel de boire tout au long de la journée (environ 1,5 litres par jour), pendant et en dehors des repas, sans attendre d’avoir soif.  Que ce soit sous forme d’eau minérale, d’eau du robinet, de tisanes ou de potages, ce n’est pas un problème.

Un geste simple : ayez toujours une petite bouteille d’eau sur vous !

* N’oubliez pas fibres et vitamines.

Fruits et légumes frais consommés quotidiennement vous apporteront des fibres pour faciliter votre transit, mais également des vitamines utiles au bon fonctionnement de votre organisme.

Consommez pommes, poires, rhubarbe cuites sous forme de compotes ou carottes, brocolis, choux-fleur sous forme de purées, de flans ou de potages, mais également, une fois par jour, des fruits ou légumes de saison, crus et bien mûrs (melon, fraises, cerises) : la cuisson rend en effet les aliments plus faciles à mâcher mais détruit en partie les vitamines sensibles à la chaleur comme la vitamine C.

En pratique !

Quelques erreurs à éviter :

-          Ni trop ni trop peu de matières grasses : en excès (fritures, sauces) elles favorisent l’obésité, mais en petites quantités, n’oubliez pas qu’elles sont également indispensables à la vie !

-          L’excès de sucreries : pâtisseries ou bonbons sont bien agréables au palais mais font également grossir ou coupent l’appétit.

-          L’abus d’alcool est dangereux pour la santé : celai est vrai à tout âge ! Il faut boire 1,5 litres d’eau par jour, mais seulement un petit verre de vin, pour la convivialité.

Sachez-le

Aérez-vous tous les jours ! Une exposition quotidienne aux rayons de soleil permet en effet à l’organisme de fabriquer une partie de ses besoins en vitamine D, cette vitamine qui favorise l’assimilation de calcium pour des os plus solides. Si ce n’est pas possible, consommez beurre, œufs et poissons gras, également riches en cette vitamine.