<<< retour à la page d’accueil

 

 

 

PREVENTION

 

Le bruit.

 

 

 

 

* Les causes et les conséquences.

Les traumatismes sonores peuvent provoquer des lésions auditives à la suite d'exposition :
- soit répétée et régulière à des bruits constituant les surdités professionnelles,
- soit à une seule pression sonore intense, réalisant alors un traumatisme sonore aigu (TSA),
- soit à une onde de souffle constituant le blast,
- soit à une modification lente de la pression ambiante, constituant les barotraumatismes.

Les traumatismes sonores aigus se rencontrent dans certaines activités, comme, par exemple, celles exposées à des détonations d'arme à feu (chasseurs, militaires, au stand de tir, ...).

A la suite d'une exposition à un bruit traumatisant, la personne peut se plaindre d'une sensation d'oreille bouchée associée à des acouphènes, avec parfois des douleurs d'oreilles intenses.

Si l'exposition est unique, ces sensations s'estomperont rapidement. Si elle est répétée, elles risquent de devenir permanentes.

Le blast est secondaire à l'exposition du corps à une explosion ou onde de choc puissante.

Elle provoque l'augmentation brutale de la pression dans l'oreille externe, sur le tympan et la chaîne des osselets. Le tympan est rompu, la chaîne des osselets cassée.

La victime se plaint tout d'abord d'avoir perçu un bruit suraigu, une douleur intense de l'oreille puis ces signes sont remplacés par une baisse de l'audition associée à des acouphènes. L'ensemble de ces phénomènes régresse en quelques heures.

* Comment éviter les effets néfastes du bruit ?

Dans certains cas, les effets néfastes du bruit peuvent être évités en se protégeant grâce au port de casque et en diminuant les intensités sonores :
- le tireur de stand peut se protéger à l'aide d'un casque,
- lors de l'écoute d'un certain type de musique, évitez les fortes intensités pouvant occasionner des surdités de perception progressive voire des surdités brusques,
- utiliser des bouchons d'oreille en mousse si vous devez subir des intensités sonres élevées.

Le baladeur ne constitue pas un danger si l'intensité des sons reste faible.

En cas d'exposition sonore, si vous ressentez un malaise ou une douleur même autre qu'une douleur de l'oreille, il est vivement conseillé de quitter la zone d'exposition sonore.

Source : Médisite