<<< retour à la page d’accueil

 

<<<  Retour à la page

Nos services

 

 

 

 

 

 

 

 

Plan du site

Vous êtes ici : Accueil > Nos services > Homéopathie

 

 

 

 

 

HOMEOPATHIE : GENERALITES et PRINCIPES

L'homéopathie est une thérapeutique qui repose sur deux principes fondamentaux :

-          La loi de similitude

-          L’infinitésimal

Cette thérapeutique nous est utile à tous, quel que soit notre age, notre sexe, notre activité ou notre lieu de vie. Elle est d'autant plus rassurante qu'elle est dépourvue d'effets secondaires !
Grâce à tous ses atouts l'homéopathie nous intéresse tous… En effet, nous sommes de plus en plus nombreux à nous soigner par homéopathie, et les médecins sont de plus en plus nombreux à se former et à exercer l'homéopathie.

* Le père de l’homéopathie.

Le père de l'homéopathie est un médecin allemand, le Dr. Samuel Hahnemann. C'est lui qui, en 1796, en a défini les bases. Sa conception de la médecine repose sur les lois de similitude, d'individualité et d'infinitésimalité : une substance qui est capable de provoquer certains symptômes chez des personnes saines pourra, lorsqu'elle est administrée à des doses extrêmement faibles, diluées et dynamisées (secouées), guérir des sujets malades qui présentent des symptômes identiques. Hahnemann conçoit la maladie comme une perturbation de la force vitale. Les symptômes du malade ne sont que l'expression de la maladie. Guérir, ce n'est donc pas supprimer les symptômes, mais rétablir l'équilibre de la force vitale. L'homéopathie ne soigne ni les symptômes, ni la maladie : elle soigne le malade

* Principes de l’homéopathie.

L'homéopathe examine le patient dans sa totalité. Tous ses symptômes sont pris en compte, surtout les plus caractéristiques, même ceux qui n'ont – en apparence – rien à voir avec ses plaintes. Le remède homéopathique est choisi en fonction des réactions du malade, non de la maladie. Il est son "calque". Il ne supprime pas les symptômes ; il aide le patient à réagir et à surmonter sa pathologie. Les symptômes s' éliminent en même temps que la maladie, par la seule force vitale du patient.

En homéopathie, le corps et l'esprit sont indissociables. Les symptômes mentaux et l'état d'esprit du patient occupent une place de choix aux côtés des symptômes physiques, locaux et généraux.

En début de traitement, le remède trouvé est bien souvent un "simile", une substance suffisamment proche de l'état du patient pour provoquer un mieux-être significatif. Ce remède reste pourtant d'action limitée car il ne couvre pas la personne dans sa globalité.

Le but ultime est la recherche du "simillimum", le remède unique qui guérira définitivement le patient en lui procurant un bien-être durable, tant physique, mental que spirituel. Cette démarche demande une collaboration et une confiance totales entre le patient et son médecin.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. En scientifique averti, il saura vous guider dans vos choix.